Les rizières expliquées par Tao et Teva.

Les rizières en terrasses existent surtout en Asie parce qu’il faut un climat chaud et humide.

Pour faire pousser du riz il faut d’abord le faire germer, ensuite il est planté par touffes de 10 brins à peu près. Il met quelques mois à pousser. Pendant ce temps les cultivateurs s’occupent des rizières: ils font attention à ce que le niveau d’eau soit à peu près toujours le même, ils entretiennent les diguettes qui « ferment » la terrasse et ils désherbent. C’est un travail très difficile, ils sont toujours dans la boue et le dos courbé, en plus le soleil se reflète dans l’eau et ça leur abîme les yeux.

DSC01879 - Edited

Ensuite le riz est récolté à la main.
Une fois les branches ramassées, chaque graine de riz est détachée de sa branche.
Toutes les graines sont alors étalées sur une grande bâche où elles sèchent au soleil pendant 2 jours.

Mais ce n’est pas terminé, car on ne peut pas manger le riz dans cet état ! Il faut maintenant le débarrasser des enveloppes qui l’entourent, des sortes de coquilles. Après ce décorticage, on obtient le riz brun.
Pour avoir du riz blanc il faut encore enlever une dernière enveloppe. C’est une opération qui se fait à l’aide d’une machine.
On a trouvé ces paysages de rizières très beaux !

DSC01833 - EditedDSC01839 - EditedDSC01813DSC01837 - EditedDSC01808DSC01867 - Edited

Une réponse à “Les rizières expliquées par Tao et Teva.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s