Kuta, l’envers du décor…

Bonjour, bonjour !

Je vais tout d’abord vous raconter notre périple pour arriver jusque là parce que dans le genre « grosse galère de voyage » c’était assez dément: nous avions pris nos billets de bateau sur internet Gili/Sanur à Bali. Bateau prévu à midi vendredi. Arrivés au débarcadère à 11h, une bande de jeunes chargés d’organiser les départs-sic-(téléphones portables vissés à l’oreille et aimables comme des portes de prison) nous disent qu’il n’y a pas de bateau de cette compagnie ce jour-là, on partira peut-être le lendemain…alors là deux solutions: soit tu leur rentres dans le lard parce que t’as qu’une seule envie c’est de leur en coller une soit tu essaies de rester zen parce qu’il faut absolument que tu rejoignes Bali ce jour-là… très raisonnablement nous avons opté pour la seconde (et étant donné les gars qu’on avait face à nous c’était limite surhumain)…après 1h de dialogue de sourds on a enfin réussi à avoir des billets pour le bateau de 13h mais pour Padangbai, bien sûr en payant de nouveau…

Résultat 2h d’attente et de prise de tête au débarcadère, 2h de bateau et 2h de taxi pour arriver à notre hôtel…et de se reprendre la tête avec la compagnie de bateau prévue pour se faire rembourser (avec menaces de porter plainte etc…), c’est toujours en cours….

Bref, donc tout ça pour arriver à Kuta, l’un des 3 K mythiques des hippies des années 60-70 (avec Katmandou et Kaboul), on se doutait bien de ce que c’était devenu, mais c’était plus simple pour nous de se poser là avant de reprendre l’avion demain (15 min de l’aéroport).

Même avec beaucoup d’imagination on n’aurait jamais cru que c’était à ce point, en vrac: trop de bruit, trop de sollicitations, trop de mauvais gout, trop de gens qui tirent la tronche, trop de touristes, trop de tout…mais le must du must c’est la plage……………………………………………………………………..attention les yeux:

DSC_0670 - Edited

DSC02262 - Edited

Alors là franchement on ne comprend pas…plein de touristes se baignent ou surfent au milieu des ordures, pourquoi ??? Pour dire « j’ai surfé à Kuta Beach c’était top » ??? Incompréhensible… Et les balinais qui laissent faire parce qu’ici l’argent est roi……..On est sortis de là hier soir dégoûtés, écœurés…qu’une seule envie: FUIR…

En rentrant à l’hôtel on s’est donc un peu plus intéressés au problème sur le net: 5000 tonnes de déchets sont jetés à la mer tous les jours rien qu’à Bali (mais le problème est le même sur les autres îles), les taux de pollution sont si élevés que s’il y avait les mêmes en France la baignade serait interdite…bien flippant tout ça, on en reparlera dans notre bilan en fin de séjour…

Du coup aujourd’hui on s’est fait une sortie dans un endroit bien aseptisé: Waterbom, un parc aquatique avec plein de toboggans géants pour les grands, une aire de jeux pour Maleï…le lieu est super bien organisé, les gens adorables….on est restés dans cette bulle toute la journée et ça nous a fait du bien !

YourPhoto

DSC02275

Heureusement la nourriture est toujours aussi bonne, un exemple avec ce qu’on a mangé ce soir:

DSC02269 - Edited (1)

Et les hôtels toujours aussi agréables :

DSC02257 - Edited

Avec soulagement nous quittons donc Bali demain direction Yogyakarta sur l’île de Java, en espérant retrouver les sourires indonésiens qui nous manquent vraiment depuis Sidemen…

A bientôt !

Et pour finir, une bouille d’amour:

Teva au réveil !

Teva au réveil !

2 réponses à “Kuta, l’envers du décor…

  1. c’est génial d’avoir vos retours, votre vécu, de partager votre expérience…perso Bali faisait partie de mes rêves de voyages : j’ouvre les yeux sur ce qu’on a fait de ce ptit coin de paradis avec effroi et j’irai donc vadrouiller dans les coins plus reculés que vous nous conseillerez 🙂 Bises from Mars où le printemps a semble-t-il décidé de s’installer, youpiiiiiii
    !

  2. Coucou, Je ne prends connaissance de votre mail qu’aujourd’hui (je sais j’en ai plein de retard, je vais lire les autres après) Comme ça a changé ! Lors de notre tour du monde en 2003 la plage n’était pas comme ça (je vais essayer de trouver une photo dans notre album pour vous la faire parvenir)Concernant l’ambiance « KUTA »,je ne peux que constater que ça a empiré. Déjà, Marc avait noté un déclin (il s’y était rendu en 1997) lors de notre voyage. On  était démarché par les vendeurs (ce qu’ils ne faisaient pas en 1997) mais sans pour autant être agressifs… De plus en plus, maintenant je pense qu’il faut éviter les rues « à touristes » pour faire des belles rencontres.Vos enfants sont beaux comme tout ! grosses bises à toute la famille et profitez-en bien!Christine 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s