Etosha…l’apothéose !

Hello !

Après Opuwo nous avions prévu d’aller tout au nord jusqu’à Epupa Falls à la frontière avec l’Angola. L’état de la piste nous en a dissuadé, ras le bol, on veut du goudron !

Du coup nous partons directement en direction d’Etosha qui est l’une des plus grandes réserves animalières du monde avec ses 22 000 km2.

DSC02435

Dans beaucoup de pays d’Afrique il faut faire des safaris sur plusieurs jours pour espérer voir des animaux, ici ce sont eux qui viennent à nous…un vrai festival ! Une piste traverse le parc d’est en ouest et la visite se fait dans sont propre véhicule, par contre il est formellement interdit d’en sortir en dehors des campements sous peine de se faire dévoré ou écrasé par une bête sauvage…ça pose le cadre ! La végétation est assez basse et il y a de nombreux trous d’eau où les animaux se rassemblent pour boire. Etosha signifie « Terre Blanche », le parc tient son nom de son pan, un immense lac salé, asséché la plupart du temps, de couleur blanche.

Notre nous posons d’abord dans un camping en dehors du parc à côté du Galton Gate, l’entrée la plus à l’Ouest. Le petit trou d’eau en contre-bas nous donne un premier aperçu de la faune des environs, à peine arrivés nous y voyons un éléphant, des girafes, des zèbres et des springboks. Tao, le plus patient d’entre nous, a passé des heures à guetter et observer !

DSC_0031DSC_0025DSC_0016

DSC_0074

Babouin

DSC02532

DSC_0833

Phacochère

DSC_0494

Springbok

DSC_0055

Dik-Dik

DSC_0154

Kudu

Nous rentrons ensuite dans le parc proprement dit. Concrètement on peut rouler à l’intérieur autant que l’on veut entre le lever et le coucher du soleil, le reste du temps c’est obligatoire de rester dans le campement qui est sécurisé. Chaque campement a un trou d’eau où l’on peut observer les animaux dans un silence religieux, d’autant plus que c’est surtout à l’aube et au crépuscule qu’ils sont présents. Nous commençons donc par Olifantsrus, le trou d’eau y est petit mais le point d’observation est très sympa et on voit les animaux de très près. A la tombée du jour nous y avons vu un troupeau d’éléphants assez impressionnant !

DSC_0210DSC_0229DSC_0218DSC_0237DSC_0271

Le lendemain nous partons en direction d’Halali, l’endroit que nous avons le moins aimé: le lieu d’observation est assez loin du campement et désespérément vide, on a pourtant passé plusieurs heures à guetter, en vain…Heureusement qu’il y a toujours des animaux sur la route !

DSC_0437DSC_0419DSC_0088

DSC_0354

DSC_0389

Oryx

DSC_0362_ShiftNDSC_0379DSC_0452

L’apothéose fût le campement d’Okaukuejo, peu importe le moment de la journée ou de la nuit il y a toujours des animaux à voir…tard le soir nous avons vu des rhinocéros blancs et les éléphants nous ont donné un spectacle magique: un père et son petit qui se sont câlinés pendant plusieurs heures, des bébés collés à leur maman, des ados qui se cherchent et jouent, des adultes en plein coït, bref la vie quoi…c’était très émouvant !

DSC_0537DSC_0361DSC_0688DSC02474DSC_0774DSC_0749DSC_0340DSC_0315DSC02497DSC02504DSC_0675DSC_0620DSC_0732DSC_0302DSC_0291

Après 4 jours à arpenter le parc et à en prendre, encore une fois, plein les mirettes nous reprenons la route direction Windhoek, la capitale, avec un seul regret: nous n’avons pas vu de lions… En chemin nous nous arrêtons une nuit à Okonjima, une réserve animalière entièrement dédiée aux grands félins et surtout aux guépards et léopards qui sont menacés par le changement climatique, l’installation de grands espaces agricoles aux alentours et le braconnage. L’AfriCat Foundation recueille ces animaux en danger pour les remettre dans la nature, au sein d’une réserve naturelle protectrice. Les léopards nous ont particulièrement impressionné, quand un d’eux te regarde t’as un peu l’impression qu’il va te sauter à la gorge pour te dévorer ! (Pour rappel – parce que nous, on se plante tout le temps !- un guépard a des points simples et le léopard des ronds avec des points au milieu)

DSC02545DSC_0086DSC_0079DSC_0065DSC_0017DSC_0007DSC_0001

Nous traçons enfin pour Windhoek, la ville est petite et agréable, nous nous posons dans un camping sympa pour savourer notre dernier jour en Namibie, il est temps de rentrer en France ! Il fait 2°C quand nous quittons la capitale au petit matin, quelques 28h plus tard les 38°C de Marseille nous tombent dessus…

A bientôt pour le bilan !

Une réponse à “Etosha…l’apothéose !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s